VU PAS VU - 06000 NICE - CÔTE D'AZUR
CONTACT - 0612264169 / INFO@VUPASVU.FR

Vu pas Vu

  1. Évènements
  2. Organisateurs
  3. Vu pas Vu
Évènements from this organisateur
Aujourd'hui

Les artistes au secours de la planète Pour une écologie émotionnelle

LE PALLADIO 6 rue Adolphe de Rothschild, Nice, France

Des artistes s’engagent explicitement en faveur de la cause environnementale. En 1968, l’Argentin 
Nicolás Uriburu déverse un colorant vert fluorescent dans le Grand Canal de Venise pour dénoncer la 
pollution, idée reprise en 2009 par le collectif HeHe (Helen Evans et Heiko Hansen) qui réussira, 
malgré l’opposition des autorités, à coloriser au laser les fumées d’échappement d’un des plus grands incinérateurs d’Île-de-France, à Saint-Ouen. D’autres, comme l’Allemand Nils-Udo, interviennent poétiquement dans la nature avec des sculptures minérales ou végétales, mais sans se faire d’illusion sur la portée de leur œuvre.

Gratuit à 15€

Les artistes au secours de la planète Pour une écologie émotionnelle

LE PALLADIO 6 rue Adolphe de Rothschild, Nice, France

Des artistes s’engagent explicitement en faveur de la cause environnementale. En 1968, l’Argentin 
Nicolás Uriburu déverse un colorant vert fluorescent dans le Grand Canal de Venise pour dénoncer la 
pollution, idée reprise en 2009 par le collectif HeHe (Helen Evans et Heiko Hansen) qui réussira, 
malgré l’opposition des autorités, à coloriser au laser les fumées d’échappement d’un des plus grands incinérateurs d’Île-de-France, à Saint-Ouen. D’autres, comme l’Allemand Nils-Udo, interviennent poétiquement dans la nature avec des sculptures minérales ou végétales, mais sans se faire d’illusion sur la portée de leur œuvre.

Gratuit à 15€

Rétrospective Frans Hals au Rijksmuseum d’Amsterdam

LE PALLADIO 6 rue Adolphe de Rothschild, Nice, France

Du 16 février au 9 juin 2024, le Rijkmusuem consacrera une exposition à Frans Hals, virtuose du portrait au XVIIe siècle. A cette occasion, Vu pas Vu vous propose le temps d’une conférence, d’en apprendre plus sur le fils de Haarlem.

Gratuit à 18€

Rétrospective Frans Hals au Rijksmuseum d’Amsterdam

LE PALLADIO 6 rue Adolphe de Rothschild, Nice, France

Du 16 février au 9 juin 2024, le Rijkmusuem consacrera une exposition à Frans Hals, virtuose du portrait au XVIIe siècle. A cette occasion, Vu pas Vu vous propose le temps d’une conférence, d’en apprendre plus sur le fils de Haarlem.

Gratuit à 18€

Iris van Herpen : Créatrice de mode avant-gardiste au Musée des Arts Décoratifs

LE PALLADIO 6 rue Adolphe de Rothschild, Nice, France

Le musée des Arts décoratifs rend hommage à la créatrice de mode néerlandaise Iris van Herpen, 
aujourd’hui reconnue comme l’une des figures les plus avant-gardistes de sa génération. Conçue 
comme une véritable exploration immersive et sensorielle dans l’univers de la créatrice, cette 
rétrospective, fusionnant mode, art contemporain, design et science, s’articule autour de huit 
thématiques qui recensent l’essence même de son travail.

Gratuit à 18€

Iris van Herpen : Créatrice de mode avant-gardiste au Musée des Arts Décoratifs

LE PALLADIO 6 rue Adolphe de Rothschild, Nice, France

Le musée des Arts décoratifs rend hommage à la créatrice de mode néerlandaise Iris van Herpen, 
aujourd’hui reconnue comme l’une des figures les plus avant-gardistes de sa génération. Conçue 
comme une véritable exploration immersive et sensorielle dans l’univers de la créatrice, cette 
rétrospective, fusionnant mode, art contemporain, design et science, s’articule autour de huit 
thématiques qui recensent l’essence même de son travail.

Gratuit à 18€

Musée d’Unterlinden à Colmar, Le retable d’Issenheim

LE PALLADIO 6 rue Adolphe de Rothschild, Nice, France

Dans un cloître gothique du XIIIe siècle au cœur de Colmar se trouve le retable d’Issenheim, un chef d’œuvre de Matthias Grünewald réalisé entre 1512 et 1516. Ce polyptique représente dans une somptueuse douleur la vie de saint Antoine et du Christ.

Gratuit à 18€

Sur les routes de Samarcande : Splendeurs des oasis d’Ouzbékistan

LE PALAIS DE L'AGRICULTURE 113 Promenade des Anglais, Nice, France

« Sur les routes de Samarcande » magnifie la renaissance des splendeurs artisanales au XIXe et au 
début du XXe siècle, constitutives de l’identité ouzbèke. Le textile, à l’instar des puissances du monde 
islamique, y joue un rôle capital ; la broderie de Boukhara, notamment, occupe une place 
particulière parmi les nombreuses formes d’art d’Ouzbékistan. C’est durant l’émirat de Boukhara 
(1785-1920) que la broderie d’or atteint son apogée et sa renommée en termes de technique, de 
qualité et surtout de créativité. Nombre de productions splendides et monumentales – chapans, 
robes, coiffes, tapis de selle mêlant couleurs et or – réservées à la cour et aux cadeaux diplomatiques 
sont exclusivement confectionnées à l’atelier privé de l’émir et témoignent de son art de vivre 
opulent. Bien d’autres pièces sont à découvrir au fil de l’exposition, offrant une perspective plus large 
de la société de l’époque, dont les fameux ikats et leur florilège de couleurs, des tissages fruit de 
techniques ancestrales, et des spécificités stylistiques régionales du Khorezm, de la vallée du 
Ferghana ou de la région du Karakalpak, où des accumulations de bijoux prolongeaient le vestiaire 
féminin.

12€ à 18€