Loading...
Conférence-Concert
Dimanche 13 mars 2022
16h
vermeer.jpg

Conférence par Joël Scholtès, Maître de conférences associé à l’Université de Nice Sophia-Antipolis.

Les rapports secrets entre les différents types d’expression artistique sont source inépuisable de satisfactions. Ainsi en va-t-il de la rencontre attirante et subtile, lumineuse à bien des égards, entre Johannes Vermeer, peintre délicat s’il en fut, et cette musique qu’il nous illustre par l’intermédiaire de scènes de musiciens et musiciennes énigmatiques. En consacrant huit au moins de ses tableaux - sur un corpus qui n’en compte guère plus d’une trentaine - à des atmosphères emplies de ces réalités sonores, Johannes Vermeer (1632-1675) nous invite à découvrir la musique de son temps. Un programme suggéré par les instruments de l’époque, au premier titre desquels le clavecin ou virginal et la viole de gambe.

L’œuvre de Vermeer, fondée sur une élaboration rigoureuse de la perspective, créant des effets de profondeur quasi photographiques, caractéristiques de la « camera obscura », une grande maîtrise du traitement de la lumière et de l’espace et sur une combinaison savante d’un nombre restreint d’éléments et de couleurs. La peinture, objet investi de ses préoccupations artistiques, est pour lui « cosa mentale », dans la tradition du noble art.

Concert par la Société de Musique Ancienne avec Sibylle Schuetz-Carrière (viole de gambe) et Camille Mugot-Drillien (clavecin).

Programme musical

C.Herwich : A ground, Ruggiero pour viole de gambe et basse continue     

J .P Sweelinck : Balletto del GranDuca pour clavecin

J.Schenck : Sonate « Tyd en Konst-oeffeningen » Adagio, Ciacone pour viole de gambe et basse continue    

D.Buxtehude : Suite en ré (extraits) pour clavecin                                                                                                                 

J.Schenck : Sonate 1 opus 9 « l’écho du Danube » Adagio, Allegro, Aria pour viole de gambe et basse continue                                                                           

“Elisabeth Rogers Hir Virginall Book” (1656)                                                                   

The Nightingale - Almaine - Hornpipe

N.Hotman : Ballet en ré de la suite II pour viole de gambe seule                                                                                                      

W.Byrd : Lord Willobies "Welcome Home", extrait de My Ladye Nevells Book of Virginal Music                                                                                                    

A.Kühnel : Choralvariationen - Aria « Herr Jesu Christ, du höchstes Gut » pour viole de gambe et basse continue                                                                       

logo_sman.jpg

infos

Réservation :