VU PAS VU - 06000 NICE - CÔTE D'AZUR
CONTACT - 0612264169 / INFO@VUPASVU.FR
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Rêveries nocturnes

25 février / 16h00

18€ à 25€

Présentation

 

CONFÉRENCE-CONCERT

Rêveries nocturnes, récital Chopin illustré par Van Gogh, Whistler, Munch…

 

Concert : Les Nocturnes pour piano de Frédéric Chopin

En moins de vingt ans (le premier nocturne date de 1827 et les deux derniers de 1846), Chopin a écrit une vingtaine de nocturnes, une spécialité qui lui valut une bonne part de sa gloire terrestre. En l’espèce, il ne fit, du moins au début, que suivre la mode en se plaçant dans le sillage de l’Irlandais John Field : à Paris et ailleurs, celui-ci soulevait l’enthousiasme du public des salons avec ses propres nocturnes dans lesquels un chant simple et mélancolique s’étire langoureusement sur un tapis d’arpèges. Sans doute aussi était il assez tentant pour Chopin, en passionné d’opéra italien qu’il était depuis sa jeunesse à Varsovie, de s’adonner à un genre qui, plus que tout autre, lui permettait de cultiver au piano un certain art du bel canto. Et cette forme libre par excellence, comme une « improvisation sous les étoiles », était par nature pour le musicien une invitation à la confidence intime. « C’est de la musique état d’âme […] et moins un cadre de composition qu’une façon de s’abandonner, de glisser vers un état de sensibilité diffuse. Dans les catégories du spleen, c’est aussi d’une certaine manière un état de grâce. Chopin n’a pas complètement évité l’écueil de ces épanchements crépusculaires, de ces harmonies du soir, de ces tendresses quelque peu immatérielles. C’est le tribut payé à l’époque… ». Car en une époque où, communiant dans la recherche de la « note bleue », le public des salons sacrifiait volontiers à un rite qui voulait qu’on éteignît les lampes pour mieux se transporter dans les sphères.

L’interprète Thibaud Epp est diplômé du CRR de Strasbourg puis du CNSM de Paris. Musicien éclectique et passionné, Thibaud Epp se consacre aussi bien au répertoire du piano seul qu’à la musique de chambre. Depuis quelques années, sa passion pour la musique vocale l’a conduit à y ajouter une activité de chef de chant, en premier lieu à l’Académie de l’Opéra national de Paris et à présent, il est chef de chant de l’Opéra de Nice.

Comme soliste et chambriste, il se produit dans des salles prestigieuses telles que la salle Pleyel à Paris, le Palais des Beaux-Arts et la salle Flagey à Bruxelles, le Palais de la Musique et des Congrès à Strasbourg, l’Izumi Hall à Osaka, le Palazzetto Bru Zane à Venise. Il se produit également au sein de festivals renommés : le Printemps des Alizés au Maroc, le Festival d’Arradon, le Festival Klangspuren en Autriche, au festival de la Roche-Posay.

Son activité de chambriste l’a amené à collaborer régulièrement avec des académies comme celles de Villecroze et de Flaine, auprès de Franz Helmerson, Gary Hoffman, Mihaela Martin, Miklos Perenyi, Miguel da Silva. Il a travaillé avec de nombreux chefs d’orchestre renommés tels que Philippe Jordan, Daniele Rustioni, Hervé Niquet, Alain Guingal, Christophe Rousset…

Conférence : Peindre la nuit, les rêveries nocturnes de Whistler, Munch, Van Gogh…

En 1871, l’Américain James McNeill Whistler (1834-1903), qui vit à Londres, commence à peindre une série de vues de la Tamise de nuit, qu’il intitule d’abord Clairs de lune puis Nocturnes, en référence à la musique. Exécutées à l’atelier, après de longues phases d’observation sur le motif, ses œuvres se caractérisent par une grande économie de moyens, une palette réduite et une simplification des formes. Cette manière de travailler de mémoire lui permet de se dégager des choses vues pour restituer une image sublimée d’un lieu et d’un moment.

Dès leur exposition à Londres, Paris ou Bruxelles, les Nocturnes de Whistler connurent un immense succès. Ils exercèrent une véritable fascination sur toute une génération d’artistes : Walter Greaves, Charles Lacoste, Edwward Munch, Eugène Jansson, Vincent Van Gogh…

 

 

Galerie

 

 

 

Informations pratiques

 

LIEU
Le Palladio, 6 rue Adolphe de Rothschild, 06000 Nice

 

ACCÈS
Tram : arrêt Durandy – ligne 2
Tram : arrêt Jean Médecin – ligne 1

 

INTERVENANTS

Thibaud Epp (concert) ; Joël Scholtès (conférence)

 

 

Le Palladio est difficilement accessible aux personnes à mobilité réduite. Renseignements au 06.12.26.41.69

 

Achetez vos billets

Détails

Date :
25 février
Heure :
16h00 - 18h00
Prix :
18€ à 25€
Catégorie d’Évènement:
Évènement Tags:

Organisateur

Vu pas Vu
Phone
06 12 26 41 69
E-mail
info@vupasvu.com

Autres

Intervenant
Thibaud Epp (concert) ; Joël Scholtès (conférence)

Lieu

LE PALLADIO
6 rue Adolphe de Rothschild
Nice, 06000 France
+ Google Map
Phone
06 12 26 41 69