Loading...
Conférence d'Art et d'Histoire
Mardi 11 octobre 2022
18h30
1200px-lascapigliata.jpg

Les historiens de l’art ont depuis longtemps reconnu l’extraordinaire nouveauté des portraits féminins de Léonard de Vinci, la Belle Ferronnière, Cecilia Gallerani, la vierge à l’enfant, la dame à l’hermine, etc., autant de préludes à la Joconde du Louvre, que l’on pourrait qualifier de pleinement « modernes », selon l’expression de Giorgio Vasari, c’est-à-dire restituant non plus seulement l’apparence de l’être mais aussi sa vie intérieure. Pour autant, il n’est pas forcément aisé de percer le secret de l’âme de ces figures féminines.

canvas.png
capture_decran_2022-08-25_a_17.06.28.png

infos

Réservation :