Loading...
Conférence d'Art et d'Histoire
Jeudi 22 novembre 2018
18h30
20h00
Par Brigitte Rollier

Achetez vos places

ok_20181122_galet_armand_scholtes_copie.jpg

Maison des Associations - Nice Garibaldi

S’appuyant sur une sélection de galets, des plus ordinaires aux plus rares, l’exposé permet d’expliquer comment le galet est un produit de ce paysage : arraché aux montagnes à parfois près de 3 000 mètres d’altitude, dévalant les cours d’eau du fait de la gravité, perdant de sa substance au fur et à mesure de sa descente, pour finir sur la plage, déposé par les courants, et former un cordon littoral en perpétuel mouvement.
C’est à travers l’observation de ces galets et de leur grande diversité, que peut être racontée l’histoire parfois très ancienne, mais aussi toute récente, des paysages de la région qui ne cessent d’évoluer, tout comme le tracé des lignes du rivage.
Les galets arrachés aux Alpes et Préalpes ont été roulés jusqu’à la mer par les fleuves Var et Paillon puis déposés sur la plage par les courants marins. Formés de matières minérales diversifiées - granites, gneiss, pélites, arkoses, grès, et surtout calcaires ils témoignent de l’histoire géologique agitée de la région. Cette histoire qui remonte à plusieurs centaines de millions d’années est caractérisée par une succession de paysages tantôt marins, tantôt terrestres, et par de puissantes forces tectoniques provoquant la surrection des reliefs.
La longue histoire entre l’Homme et le galet est aussi évoquée, des sites préhistoriques niçois (Terra Amata, le Lazaret) jusqu’aux oeuvres d’artistes contemporains qui s’en sont emparés, comme Ben, Cantin, Kouro, Reyboz, Scholtes, etc.

img_0150.jpg
galets.jpg

infos

Réservation :